3 Marques de chaussures 100% made in France

La France possède de nombreux bottiers historiques qui proposent chacun des chaussures pour tous les goûts et besoins. De plus en plus, les marques françaises retrouvent une production locale et attachent davantage d’importance à la qualité et la provenance de leurs matières premières que la recherche de coûts de productions. Car oui, fabriquer « Made in France » revient plus cher que d’importer des produits finis d’Asie mais c’est aussi un gage de qualité supérieur pour les clients. Petit tour d’horizon de 3 marques françaises.

ÉRAM, la plus populaire

Créé en 1927 à Saint-Pierre-Montlimart en Maine-et-Loire (49), le Groupe ÉRAM est aujourd’hui le leader français dans la distribution de chaussures en centre-ville et centres commerciaux avec 230 points de vente sur le territoire national. Depuis ses débuts, la marque porte en elle une volonté de développer des collections « au plus près des tendances, correspondant à la personnalité et aux attentes de chacun ». C’est sur le site de fabrication en Maine-et-Loire nommée ‘‘La Manufacture’’, que sont dessinées et conçues les chaussures pour la collection femme « Made in France » de la marque. Bénéficiant d’un savoir-faire local et s’appuyant sur l’héritage d’ÉRAM, les 200 salariés du site créés des chaussures féminines, aux détails raffinés et aux matières authentiques. De plus, ÉRAM a ouvert en avril 2014 une École de la Chaussure dans son usine à Montjean-sur-Loire qui, chaque année, forme 20 demandeurs d’emplois à un certificat de qualification professionnel.

En 2019, l’entreprise a innové en déposant un brevet sur une semelle amovible et respirante, permettant une plus grande flexibilité et un meilleur amorti. Nommé ÉRAM FLEX, cette nouvelle collection est destinée aux hommes et femmes cherchant à allier confort et style actuel. Auparavant, la marque concevait la création de ses chaussures de fabrication française d’une autre manière. C’est ce que nous explique François Aspe, le codirecteur d’ÉRAM : « Nous avons changé notre fusil d’épaule concernant le style de ces paires made in France : plutôt que les réserver à des modèles mode pointus et originaux, ce qui ne contribuait pas à rendre le made in France accessible, nous avons choisis de fabriquer dans notre usine des modèles best-sellers, faciles à porter ». Une décision qui s’aligne avec les valeurs et volontés de la marque à proposer des chaussures « Made in France » à un plus large public. Comptez entre 159 € pour des bottes en cuir à bride et 75 € pour des escarpins ou des derbys, ÉRAM FLEX propose plus d’une trentaine de modèles à prix abordable pour femme et homme.

https://www.eram.fr/

Le Coq Sportif, la plus sportive

Le coq sportif usine de Romilly sur seine

C’est en 1882 à Romilly-sur-Seine dans l’Aube (10) qu’est né ‘‘par hasard’’ Le Coq Sportif. En effet, Émile Camuset souhaitait confectionner pour ses amis cyclistes, footballeurs et rugbymans des maillots. 130 ans plus tard, la marque est toujours vivante et détient une renommée mondiale grâce aux nombreux athlètes ayant porté un de ses maillots notamment : Yannick Noah, Diego Maradona les champions du Tour de France, Tony Yoka et le XV de France de rugby. Grâce à ses ambassadeurs, Le Coq Sportif s’est créé une vraie légitimité dans le monde du sport en mettant en avant son savoir-faire à travers des produits simples et intemporels.

La marque de l’Aube revient de plus en plus à une production nationale, notamment facilité par le rachat d’un atelier dans les Vosges. Ainsi, Le Coq Sportif propose des collections de chaussures « Made in France », fabriquées dans l’atelier par au total une trentaine de salariés et utilisant des textiles entre 80 % et 90 % d’origine française tissés et teints près de Romilly-sur-Seine. Les modèles ‘‘Blazons’’, disponibles en plusieurs coloris sont au prix de 159 € quant aux ‘‘Blazons Arpins’’, les versions montantes, sont à 189 €. L’objectif de la marque est de disposer en France d’une ligne de production connectée à des entreprises locales et transmettre son savoir-faire pour le pérenniser. Tout cela permet d’être de réduire l’empreinte carbone mais aussi le gaspillage en ne produisant que ce qui est nécessaire.

https://www.lecoqsportif.com/fr-fr/

Paraboot, la plus haute de gamme

Paraboot Romans sur isére

 Rémy Richard crée les prémices de Paraboot au début du 20e siècle en important l’idée des boots américaine en caoutchouc. Puis il conçoit des semelles en caoutchouc et latex pour toutes les chaussures fabriquées dans ses ateliers. Les semelles de l’époque étant constituées de cuir ou de bois, celles de Rémy Richard donnent un ADN propre à sa petite entreprise et dépose en 1927 le nom Paraboot. Depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui, Paraboot travaille avec les mêmes tanneries et fournisseurs pour créer des chaussures haut de gamme faites de matière les plus nobles.

Le succès-phare de la marque iséroise est sans aucun doute le derby ‘‘Michaël’’ (environ 365 € en fonction des modèles), décliné en modèle femme ou homme. Paraboot a su diversifier ses approches de la chaussure en proposant des créations plus sobres pour le ‘‘business’’, plus chics avec leur collection homonyme sans viré à l’ostentatoire, ‘‘casual’’ pour une utilisation de tous les jours ou ‘‘sportswear’’ destinées aux chasseurs, grimpeurs, motards, randonneurs, …

C’est à Saint-Jean-de-Moirans dans l’Isère (38) que la nouvelle usine de la marque a été terminée en 2017 pour remplacer celles d’Izeaux et Fures, proches l’une de l’autre. Plus moderne et fonctionnelle, cette usine facilite la rationalisation de la production tout en respectant l’environnement.

https://www.paraboot.com/

Laisser un commentaire